top of page
Modern Toledo And Green E-Commerce Email Header (2400 × 800 px) (1920 × 640 px).png
ACTUALITÉS

đŸ—žïž Louis Delemer : « Que fait un enfant de moins de 13 ans dans la rue aprĂšs 23h ? C’est une dĂ©faillance manifeste des parents »

Retrouvez l'article de la Voix du Nord sur l'usage d'un couvre-feu Ă  Lille pour les mineurs de moins de 13 ans.


Position de Lille au CƓur au sujet du couvre-feu pour les mineurs de moins de 13 ans :


Le Maire a un devoir de protection de sa population. L'article L11-1 du code de la justice pĂ©nale des mineurs dispose que les mineurs de moins de 13 ans sont prĂ©sumĂ©s ne pas ĂȘtre capables de discernement.


Notre position est donc claire : s'il apparaĂźt des troubles Ă  l'ordre public rĂ©currents, dans des secteurs bien dĂ©finis dans les quartiers lillois, impliquant des mineurs de moins de 13 ans, alors la municipalitĂ© se doit de rĂ©agir en prenant un arrĂȘtĂ©. 


« Signer un arrĂȘtĂ© sans y mettre les moyens nĂ©cessaire Ă  sa bonne exĂ©cution est un coup d'Ă©pĂ©e dans l'eau. Un simple effet d'annonce sans rĂ©sultat Ă  la clĂ©. » Louis Delemer


Mais notre position se doit d'ĂȘtre complĂ©tĂ©e : la sĂ©curitĂ© de nos concitoyens doit se penser de maniĂšre globale. Pour mettre en place un tel couvre-feu, il faut donner plus de moyens Ă  notre police municipale, en augmentant notamment ses effectifs. 


Par ailleurs, il faut aussi l'armer pour lui permettre d'agir sur le terrain efficacement, afin de se dĂ©fendre et de protĂ©ger la population. Nous dĂ©fendons enfin l'installation d'un vrai rĂ©seau de camĂ©ras de vidĂ©oprotection. Nous ne pouvons pas nous contenter d'une cinquante de camĂ©ras sur le territoire lillois, lĂ  oĂč des villes comme Nice en compte des milliers, avec un CSU digne de ce nom, et des hommes et des femmes derriĂšre les Ă©crans 7j/7 24H/24.

C'est toute la stratégie qui est à revoir. 


« Pourquoi un enfant de moins de 13 ans est dans la rue aprĂšs 23h ? C'est une dĂ©faillance manifeste des parents et dans ce cas prĂ©cis, une mise en danger de l'enfant. Il faut rĂ©primer d'une part via la verbalisation des reprĂ©sentants lĂ©gaux de l'enfant, mais aussi signaler de sa mise en danger au parquet et aux services sociaux afin qu'une enquĂȘte sociale soit diligentĂ©e dans les meilleurs dĂ©lais. » Louis Delemer




67 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Kommentare


Dernières actualités :
Lille au cœur
Archives :
bottom of page